Qu’est-ce que la jaunisse du nourrisson ?

La jaunisse du nourrisson est physiologique, elle n’est pas considérée comme une maladie. Il ne faut donc pas paniquer si la peau du bébé devient jaunâtre, ce symptôme survient souvent dans les jours suivant la naissance. Mais comment se manifeste exactement la jaunisse chez l’enfant, et que faut-il faire dans de tel cas ?

Comprendre la jaunisse du nourrisson

La jaunisse est un phénomène ordinaire, physiologique, qui se révèle 2 ou 3 jours après l’arrivée au monde du bébé. Comme énoncé dans le dossier sur la jaunisse des bébés du site spécialisé Mpedia.fr, la maladie s’intensifie peu à peu jusqu’aux quatrième et cinquième jours, puis se dissipe complètement. La sage-femme va bien examiner le nouveau-né pendant son bain. C’est là qu’elle trouvera la coloration particulière de la peau du bébé, il suffit de toucher délicatement la peau pour répartir le sang et savoir s’il s’agit d’une teinte jaune.

Le processus de l’ictère est facile à appréhender. Chaque enfant qui vient de naître dispose d’un grand nombre de globules rouges qui durent pendant une période déterminée. Pour un adulte, la dégradation fréquente de ces globules provoque une formation de bilirubine, un pigment jaune-brun qui sera supprimé par la bile et les selles. Par contre, chez un bébé, qui est encore immature, le foie n’a pas la capacité de détruire toute la quantité de bilirubine. Quelque partie s’accumule alors dans le sang, d’où sa coloration jaune.

Il faut être attentif aux symptômes

La jaunisse se manifeste des heures après la naissance du bébé, elle dure environ plus de 7 jours. C’est une des raisons pour laquelle le bébé est très surveillé à la maternité. On peut l’apercevoir grâce à ces quelques symptômes. La peau devient jaune, dans d’autres cas, la teinte dissimulée par des rougeurs. Pour savoir s’il s’agit bien d’une jaunisse, il existe une technique qui consiste à de vérifier la couleur du blanc des yeux, elle est confirmée si celui-ci vire au jaune. Parfois, les gencives jaunissent également.

Tous ces organes de l’organisme sont méticuleusement contrôlés par les infirmières et sages-femmes au moment de la naissance du bébé. Après votre retour à la maison, continuez à surveiller l’état du nouveau-né et si l’un de ces symptômes survient, n’hésitez pas à consulter un médecin. Il peut arriver que l’enfant manque d’appétit, puis se sente faible et somnolent. Il est possible également que ses selles se décolorent.

Le traitement approprié

Dans la plupart des cas, il n’y a rien à faire si ce n’est attendre et surveiller que la jaunisse de bébé passe toute seule. Si la jaunisse se révèle positive, il faut effectuer un traitement correspondant et se tourner vers la photothérapie. Pour cela, le nouveau-né sera placé tout nu, avec des yeux protégés, sous une lampe de couleur bleue qui sert à supprimer la bilirubine. Cette action s’effectue entre deux tétées et la fréquence des séances varie selon le niveau de la jaunisse.

Mesure de prévention

L’allaitement peut aider à ce que le bébé se porte bien. Vous pouvez le mettre au sein dès la naissance afin qu’il ait le lait maternel des premiers jours.

En tous cas, l’objectif est de constater que le taux de bilirubine présent dans le sang soit au-dessous du seuil dangereux. Pour savoir si le bébé est mature, il faut analyser la couleur de ses urines. Si elles sont transparentes, c’est que la bilirubine se trouve toujours dans le sang et la jaunisse n’est pas encore réglée. Mais si elles ont une couleur plus foncée, ou marron, cela veut dire que le pigment est sur le point d’être supprimé. Il est normal qu’à la naissance le bébé présente des signes de jaunisse. Il ne faut pas paniquer mais juste surveiller à ce que cette jaunisse ne dure pas plus de 7 jours environ.

Post your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *