Psy : Peut-on y envoyer les enfants ?

Même aujourd’hui, nombreuses encore sont les personnes qui associent le mot psy à la folie. Cela explique leur méfiance notamment lorsqu’il est question d’emmener un enfant voir ces spécialistes. Cet article se veut de dissiper les malentendus qui tournent autour de cette question.

Le choix du spécialiste

La prise en charge des enfants auprès de ces spécialistes varie en fonction des besoins de l’enfant. En effet, il existe une large gamme de consultation. Vous pouvez opter pour un suivi individuel ou familial selon les désirs des parents.

Le traitement d’un enfant peut être pris en charge par les spécialistes suivants :

–          Le pédopsychiatre : il est apte à proposer et prescrire un traitement en fonction des troubles de l’enfant;

–          Le psychologue : il agit comme un thérapeute. Par contre, il peut faire passer des tests ou des bilans psychologiques si le cas de l’enfant le requiert;

–          Le psychothérapeute et le psychanalyste : ils se démarquent par le recours à des outils et des apports théoriques diversifiés.

En outre, pour certains parents, l’important c’est la relation que l’enfant entretient avec ce spécialiste peu importe sa dénomination et les méthodes qu’il emploie. En effet, si l’enfant se sent en confiance, le traitement sera fructueux.

Les motifs de consultation

Nombreuses sont les raisons qui poussent les parents à emmener son enfant chez le psy. Voici les signes les plus inquiétants :

–          Les difficultés scolaires : difficulté d’apprentissage, désinvestissement, difficulté de mémorisation et de concentration, chute des résultats scolaire;

–          Agressivité et trouble comportemental;

–          Trouble du sommeil;

–          Refus et manque d’appétit;

–          Peurs fréquentes;

–          Signes de régressions : perte d’autonomie pour s’habiller ou pour manger;

–          Colère inexpliquée, l’apathie et la passivité.

L’intérêt de consulter un psy

Les séances sont dominées par l’écoute de l’inconscient. D’autres techniques sont aussi utilisées comme les dessins, la mimique expressive et le modelage. À travers ces actions, le psy évalue l’état de l’enfant et analyse le blocage inconscient.

Pour un enfant, la prise en charge d’un psy produit de nombreux bienfaits si ce n’est qu’au niveau de la tranquillité de l’esprit. Lorsque l’enfant consulte un psy, il se sent en confiance. Cette relation de confiance s’installe petit à petit.

Les méthodes utilisées varient en fonction du spécialiste à consulter.

Chez l’enfant, le fait de voir un psy permet de développer le sens de la communication. Les dialogues avec ce type de spécialiste font retrouver à l’enfant plus de confiance en lui.

Les résultats estimés

L’intervention d’un psy auprès d’un enfant ne produit pas de miracle. Il n’y a pas de dénouement extrêmement rapide aux problèmes. Généralement, l’évolution d’un trouble psychique nécessite une intervention et une prise en charge continue et pendant une certaine période.

De plus, le retour à une vie normale n’est pas non plus synonyme de guérison. Ainsi, il faut que les parents sachent faire confiance aux spécialistes et s’en remettre à eux.

Post your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *